6 astuces pour reconnaître un vase en cristal

Le cristal est un procédé de verrerie très apprécié pour les objets de décoration (bougeoirs, vase transparent, centre de table…), les objets design (vase boule, porcelaine) ou pour la vaisselle (carafe, flûte, gobelets, coupelle, verre à pied…).

vase cristal

Sa teneur en plomb assez élevée, permet de travailler le verre à une température plus basse, d’augmenter sa malléabilité, de favoriser sa taille et son polissage à froid et enfin de rendre un verre plus éclatant.
Nous allons maintenant vous aider à reconnaître un objet en cristal.

La densité du vase

La différence entre un vase en verre classique et un vase en cristal se situe au niveau de la composition. Le verre en cristal est composé de silice, de potasse mais surtout de plomb. Un vase en cristal doit avoir une teneur en plomb supérieure ou égale à 24%.

Il est vrai qu’il est difficile de vérifier la composition de votre vase, mais cette forte quantité de plomb lui donne une transparence et un éclat unique, facilement repérable à l’œil nu. Certaines cristalleries comme Lalique ou Baccarat augmentent même la teneur en plomb pour avoisiner les 31%, ce qui confère à votre objet l’appellation cristal supérieur. Enfin, dans la plupart des cas, un vase en cristal sera plus lourd qu’un vase en verre.

Est-il estampillé ?

De nos jours et ce depuis 1936, les grandes cristalleries comme Lalique, Daum, Baccarat ou Saint Louis, ont pris l’habitude d’apposer une estampille sur leurs produits pour en assurer l’authenticité. Ce précédé est un gage de qualité et permet d’être certain de posséder un vase en cristal voire en cristal supérieur. Cette estampille est gravée à l’acide. Dans des pièces plus anciennes on peut trouver des signatures ou encore plus rarement des étiquettes en papier. On peut aussi trouver de très beaux objets en cristal anciens qui possèdent une signature qui a été moulée avec l’objet lors de sa fabrication.

Le son du cristal

Il est bien connu que le cristal est capable de chanter. Pour arriver à ce que le verre en cristal émette un son, il suffit de passer un doigt sur le rebord du verre et vous percevrez alors un son tout à fait audible. Un verre normal n’émettra pas de son particulier. L’oxyde de plomb présent dans sa composition lui permet de vibrer davantage qu’un verre classique. Plus le verre est fin et petit, plus les notes tendront vers l’aigu. La forme, la hauteur et le diamètre de l’objet ont également une influence sur le son produit.

Vous cherchez des vases en cristal ? Rendez-vous sur Cristal Art Déco© pour plus de renseignements.

Le processus de fabrication

La technique traditionnelle consiste à souffler l’objet à la bouche. Le maître va d’abord cueillir une quantité de cristal en fusion à l’aide d’une canne creuse. Il peut alors rouler cette boule de cristal chaude dans des poudres pour le colorer ou dans des plaques de cristal pour lui donner des reliefs. En envoyant de l’air dans sa canne, il fait gonfler la boule qui va se dilater. Ensuite il faut recouvrir la boule d’une seconde couche de cristal afin d’emprisonner au milieu les couleurs. Il va utiliser d’autres outils pour créer la forme. On va ensuite passer l’objet sous la meule pour le tailler et lui ôter son bord coupant.

Pour produire en grande quantité, et réduire les coûts de revient, on peut remplacer le soufflage à la bouche par des moules. Mais la taille se fera manuellement. Les objets moulés auront un rendu moins pur et moins transparent.
Il existe encore un type de cristal plus bas de gamme, comme le cristal d’arc. ici, la forme et la décoration sont entièrement moulées. Cela donnera un cristal bien moins transparent.

La réfraction de la lumière

L’oxyde de plomb offre à votre objet en cristal une brillance unique. Vérifier si votre vase design est bien en cristal est simple : mettez-le en contact avec la lumière du soleil. Il va alors décomposer le spectre de la lumière à la manière d’un arc-en-ciel. Sa limpidité lui permet d’envoyer des reflets de couleurs comme un arc-en-ciel.

La finition

La finition s’effectue par gravure. Il existe deux techniques : le bain d’acide, qui attaque les parties du cristal à creuser, en ayant protégé auparavant les parties à laisser intactes, ou la brûlure au laser, plus précise, qui émet un faisceau lumineux passant par une lentille.

Le cristal reste un matériau noble pour des objets cultes. Vous saurez désormais le distinguer du verre, grâce aux astuces pour le reconnaître.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *