Quels sont les avantages d’une pompe à chaleur ?

Consommer moins d’énergie est un défi majeur pour de nombreux foyers. Les pompes à chaleur (PAC) permettent pourtant d’atteindre cet objectif dans la mesure où elles puisent des calories dans l’air ou dans le sol pour restituer de la chaleur au sein de l’habitat.

On distingue trois types de PAC : air-eau, air-air et géothermique. Chacune de ces options s’accompagne d’avantages qui lui sont propres. Ajoutez à cela que tout type de pompe à chaleur peut vous faire profiter d’aides financières comme une prime énergie.

Les avantages d’une pompe à chaleur air-eau

Ce type de pompe à chaleur capte les calories dans l’air ambiant qui constitue une source d’énergie gratuite qui a aussi l’avantage d’être inépuisable. Ces calories sont transmises au fluide frigorigène qui se transforme en gaz sous l’effet de l’augmentation de la température. La condensation à haute pression de cette forme gazeuse transmet de la chaleur. C’est ainsi que la pompe à chaleur air-eau peut assumer ses fonctions en tant que chauffage.

La pompe à chaleur air-eau permet aussi bien de couvrir les besoins de chauffage de votre logement que la production d’eau chaude sanitaire. C’est d’ailleurs son principal avantage. Néanmoins, il faut savoir que les performances de l’appareil peuvent varier selon les saisons. Assurez-vous donc de choisir un modèle dont les spécificités techniques s’accordent à l’usage prévu. Pensez également à investir dans du matériel de qualité car la capacité de la PAC à capter les calories dans l’air ambiant déterminent son efficacité.

Un autre atout non négligeable porte sur la simplicité d’installation et s’adapte à la majorité des installations existantes. En cas de doute, demandez conseil à des professionnels qui vous confirmeront l’adéquation de l’appareil ou non.

C’est en extérieur que la PAC air-eau trouve sa place. Il n’y a donc aucun risque d’encombrer vos espaces intérieurs ni de modifier l’agencement des pièces pour profiter pleinement des avantages de cet équipement.

maison

Selon les statistiques et les analyses menées par les spécialistes en la matière, la pompe à chaleur air-eau couvre jusqu’à 70% des besoins en chauffage et/ou en production d’eau chaude sanitaire d’un logement. Par ailleurs, sa durée de vie peut dépasser les 10 ans si vous misez sur une pompe à chaleur de qualité et surtout si vous respectez les consignes d’entretien.

Les avantages d’une pompe à chaleur air-air

La pompe à chaleur air-air fonctionne à l’électricité mais rassurez-vous, cela ne signifie pas qu’elle fait grimper vos consommations. Bien au contraire. Le principe de fonctionnement est relativement similaire au précédent. La pompe à chaleur air-air récupère donc la chaleur de l’air extérieur pour chauffer votre intérieur.

Les performances sont conditionnées par le climat dans votre région de résidence. Autrement dit, l’utilisation de la pompe à chaleur air-air est particulièrement recommandée si vous résidez dans une région chaude. Le rendement du dispositif est en effet réduit sous l’effet des hivers rigoureux, ce qui vous obligera à recourir à un chauffage d’appoint. En revanche, les pompes à chaleur air-air peuvent être réversibles ce qui compense largement cette variation de rendement selon la saison. Il est donc envisageable d’utiliser votre appareil pour vous chauffer mais aussi en tant que climatiseur.

Pour ce qui est de la pose, une unité extérieure sera à installer en extérieur pour capter efficacement la chaleur de l’air. La diffusion de la chaleur s’effectue ensuite par le biais de ventilo-convecteurs qui se révèlent peu encombrants.

D’après les données fournies par l’Ademe, la pompe à chaleur air-air est un excellent choix pour couvrir jusqu’à 60% de vos besoins en matière de chauffage. Il existe par ailleurs des modèles réversibles qui se révèlent intéressant dans les zones au climat doux, nécessitant l’installation d’un système de climatisation performant.

Les avantages d’une pompe à chaleur géothermique

Les équipements précédemment évoqués fonctionnent en exploitant la chaleur présente dans l’air ambiant. Ce n’est pas le cas de la pompe à chaleur géothermique qui puise plutôt les calories présentes dans le sol. Pour fonctionner correctement, il doit donc être associé à des conduits enterrés. Ces derniers peuvent être enfouis dans le jardin ou dans la cour pour acheminer un liquide. C’est ce fluide qui récupère la chaleur du sol afin de faire grimper la température de l’eau dans le circuit de chauffage et/ou de production d’eau chaude sanitaire.

Effectivement, la pompe à chaleur géothermique nécessite un investissement plus conséquent que les autres. Son installation est également plus contraignante, en particulier si les conduits seront posés à la verticale car il faudrait alors prévoir un forage en amont. Néanmoins, la pompe à chaleur géothermique est de loin la plus performante dans la mesure où la chaleur du sol est plus constante que celle de l’air. A partir d’une certaine profondeur, vous avez la garantie que les réserves caloriques seront suffisantes pour couvrir vos besoins en toutes saisons.

Le rendement de ce type de PAC étant constant toute l’année, les économies d’énergie atteignent facilement les 70%.

Comme vous pouvez le constater, la pompe à chaleur vous offre accès à différents avantages indépendamment de son type. Il est donc essentiel de choisir votre équipement en vous basant sur la configuration de votre logement, la région dans laquelle vous résidez, sans oublier vos besoins en chauffage. De cette manière, vous vous garantissez un achat rentable et avantageux à tous points de vue. Pensez à solliciter un bilan énergétique et à vous faire conseiller par un professionnel pour encore plus de certitude. Plus d’informations ici : climaticelec.fr.