Comment créer votre propre garage de voiture ?

La création d’un garage automobile privé est avantageuse à différents points de vue. Il va de soi que vous devrez soigneusement étudier votre projet afin de rentabiliser les travaux qui seront engagés. Voici donc un guide pratique qui vous permettra de construire votre garage conformément à vos besoins et votre budget.

Choisir le sol de votre garage

Asphalte

L’asphalte est un revêtement intéressant si le sol dont vous disposez est déjà en dur. Il faut en effet une portance importante. Idéalement, il vous faudra d’abord réaliser une chape en béton de 25 à 30 cm d’épaisseur avant de bitumer votre garage.

Le coulage de l’asphalte se fait à une température comprise entre 200°C et 250°C. Le coffrage est indispensable pour obtenir un bon rendu. Par ailleurs, vous avez la possibilité de disposer du papier kraft sur la chape en béton avant le coulage. Bien que non obligatoire, cette étape préserve l’ouvrage contre les cloques engendrées par l’évaporation de l’eau. Après coulage, vous pouvez saupoudrer délicatement le revêtement avec du sable au grain très fin, avant que l’asphalte ne refroidisse. L’ouvrage sera nettement moins glissant.

Les avantages de l’asphalte sont multiples. Ce revêtement possède avant tout une propriété antiseptique. Vous ne risquez donc pas de voir de la mousse apparaître dans votre garage. De plus, il résiste très bien aux intempéries. Vous avez par ailleurs la possibilité de choisir la finition qui vous convient (lisse ou légèrement granuleuse). En ce qui concerne l’entretien, il vous suffit de balayer la surface mécaniquement. La durée de vie de l’asphalte se situe entre 10 et 15 ans mais si vous l’entretenez régulièrement, cette durabilité atteint facilement les 20 ans. En cas de crevasses, fissures et autres détériorations en surface, les réparations restent faciles à mettre en œuvre.

L’unique inconvénient de l’asphalte est sa vulnérabilité aux tâches d’huile.

Sable

Il est conseillé d’utiliser du sable stabilisé avec liant, une matière préalablement compactée. C’est d’ailleurs un revêtement que l’on retrouve de plus en plus couramment dans les espaces publics, incluant les aires de stationnement. Le sable stabilisé est hydrofuge. Le liant ajouté à la matière de base lui assure une robustesse accrue, ainsi qu’une stabilité optimale. La consistance du sable est donc moins poudreuse.

Le sable vous permet d’aménager votre garage dans un style naturel. La diversité des coloris existants assure une harmonie parfaite avec le design qui vous fait envie. Ajoutez à cela qu’il n’y a quasiment aucun risque que le matériau soit rejeté dans le réseau d’assainissement. Le sable assure également un certain confort acoustique. Outre son prix avantageux, il garantit une mise en œuvre rapide.

Pensez à décaper préalablement la surface sur environ 20 cm. Étalez uniformément des granulats non traités et humidifiés de type 0/20 ou 0/31. L’utilisation d’un godet cribleur est vivement recommandée. Il ne vous reste plus qu’à étaler le sable stabilisé en uniformisant la surface à l’aide d’une niveleuse.

godet cribleur garage

Un tractopelle pour aider dans vos travaux

La mise en œuvre du sable est déconseillée en période de gel et/ou dès que la température extérieure passe sous la barre des 5°C. Il est primordial de protéger la surface contre les intempéries jusqu’à ce que le sable ait correctement pris. Notez enfin qu’il faut patienter un minimum de 10 jours avant que vos autos ne circulent sur le revêtement en sable.

Gravier

Comme pour le sable, il est judicieux d’utiliser du gravier stabilisé afin de décupler la résistance de l’ouvrage. Autrement, les roues des véhicules et les talons de ces dames risquent de s’enfoncer dans le sol, ce qui se révèle désagréable.

On utilise principalement des plaques en nid d’abeille ou des dalles alvéolaires qui se posent sur la surface. Celle-ci doit être parfaitement plane. Le gravier est déversé dans ces plaques avant d’être nivelé.

Ciment

Le ciment offre une texture similaire au béton. Cependant, le revêtement est moins épais. La condition sine qua non pour une mise en œuvre impeccable est d’assurer préalablement la régularité de la surface. La pose d’une couche en époxy est recommandée afin d’assurer une adhérence optimale du ciment à une éventuelle sous-couche existante.

Le revêtement en ciment se décline essentiellement dans des nuances de gris. Cependant, vous avez la possibilité d’appliquer une peinture spécialement adaptée au matériau. Vous obtenez ainsi un résultat personnalisé qui s’accorde sans difficulté au design choisi.

Il est envisageable de préparer le ciment sur place. Après application, il est minutieusement aplati puis on le laisse sécher. Un polissage est conseillé pour obtenir un effet lisse. Prévoyez donc 5 jours de travaux, suivis de 2 jours de séchage. Comptez 1 semaine après la fin des travaux pour utiliser votre garage en tant que tel.

Délimitation par rapport aux voitures

Nombre de voitures

La construction dépend avant tout de vos véhicules. Un modèle compact et un utilitaire exigent par exemple des dimensions différentes. Après, il faut définir si vous envisagez l’acquisition d’une nouvelle voiture. Si oui, remplacera-t-elle votre véhicule actuel ou s’ajoutera-t-elle à votre collection?

Ajoutez à cela que la superficie et la configuration du terrain doivent être prises en compte. Il vous sera plus facile de définir si vos voitures seront garées côte à côte ou en enfilade. A titre informatif, il faut 13 m² pour garer une voiture et au moins 30 m² pour deux véhicules.

Pensez aussi à votre confort. Il faudrait en effet que vous puissiez facilement entrer et sortir du véhicule. N’oubliez de prévoir de l’espace supplémentaire afin de simplifier la circulation avec vos courses ou des bagages. Si le terrain vous le permet, il est judicieux d’aménager un espace de stockage. Vos outils de bricolage/jardinage ainsi que les pièces et outils relatifs à la mécanique automobiles pourront y être rangés. Cela désencombrerait votre maison.

Couvert ou non

Techniquement, un garage est un abri de voitures qui compte 4 murs surmontés par un toit. L’entrée est sécurisée par une porte. Dans le cas d’un garage enterré (même partiellement), il est préférable de renforcer la toiture et les murs. Vous pourrez ensuite aménager une terrasse au-dessus du garage afin d’augmenter l’espace à vivre dont vous disposez.

Le carport est une option intéressante si votre propriété est clôturée. Le toit qui peut être en tuile ou en tôle d’acier repose sur des poteaux généralement réalisés en aluminium ou en bois. Le carport se distingue du garage au sens propre par son ouverture. Il compte donc trois parois au maximum, ce qui implique l’absence d’une porte.

La création d’un carport est moins coûteuse qu’un garage. L’investissement est en effet réduit de 2 à 3 fois en moyenne. Sa praticité est aussi un atout. L’accès à vos véhicules se fait comme dans un parking. Cependant, le toit et éventuellement quelques cloisons assurent la protection des voitures contre le soleil et la pluie. L’absence de porte et de murs est par ailleurs avantageuse si le terrain est de faible superficie : vous n’avez pas à prévoir d’espace de circulation autour des voitures garées dans le carport.

Un garage couvert et fermé demeure la meilleure solution en matière de sécurité. Vous pouvez faire installer une porte motorisée pour un confort accru et prévoir une entrée piétonne si vous prévoyez un accès vers l’intérieur de la maison depuis le garage.

Bordures

Il est agréable d’avoir une belle allée qui conduit à votre garage personnel. Le revêtement peut être le même que celui choisi pour le garage. Vous pouvez aussi choisir d’autres types de matériaux. C’est avant tout une question de préférence.

Les bordures servent à délimiter ce chemin privé, en particulier si vous résidez dans une copropriété. Évidemment, rien ne vous empêche de créer de belles bordures dans la cour d’une maison individuelle.

Vous pouvez utiliser des pavés ou des blocs de béton autour des allées bitumées ou recouvertes de gravier. Un fil sera tendu sur des piquets pour délimiter l’emplacement et la hauteur des bordures. Vous obtiendrez ainsi un rendu visuel impeccable. Assurez-vous également de la cohérence entre les matériaux utilisés en extérieur : sol, constructions autres que le garage, façade de la maison…

Chaque composant du garage s’étudie avec grand soin afin que l’espace à créer réponde à la fois à vos besoins et à vos goûts. Si certains travaux peuvent être réalisés par  vous-même, il est indispensable de vous équiper avec du matériel professionnel que vous pouvez trouver sur www.trconseil.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *