Ponçage du marbre : tout savoir sur cette pratique

Très prisé dans les domaines de l’architecture, de la sculpture et de l’ornement, le marbre est un matériau qui perd sa beauté lorsqu’il est fissuré ou taché.

Pour redonner de l’éclat à un revêtement de sol réalisé dans cette matière connue pour sa variété de couleurs et sa solidité, le ponçage fait partie des solutions à privilégier. Voici quelques astuces pour rénover vos sols en marbre en les débarrassant des rayures afin de les faire briller.

Pourquoi poncer du marbre ?

Les raisons de poncer un matériau naturel aussi exigeant un entretien régulier comme marbre sont multiples. Pour qu’il préserve longtemps sa brillance, il doit être fréquemment et correctement entretenu.

sol marbre

Au fil du temps, des traces d’usure peuvent se retrouver sur celui-ci. Le ponçage s’avère d’une très grande efficacité pour les enlever et leur assurer clarté et lissage. Grâce au griffage de sa surface qu’il permet, ce procédé est utilisé pour résoudre les problèmes d’irrégularités empêchant cette pierre d’être poli. Il s’agit en d’autres termes d’une opération de lustrage que vous pouvez réaliser afin de traiter les effets néfastes d’un entretien du marbre mal effectué.

Il s’agit également d’une opération qui peut intervenir après la réalisation de travaux de rénovation de votre revêtement de sol en marbre. Suite à une telle opération, il n’est pas rare de voir des taches solidement enracinées dans ce matériau réputé pour sa résistance et sa diversité en termes de teintes. La présence de ces salissures fait perdre à cette pierre son clinquant. C’est pour cette raison qu’il faut procéder à son polissage ou encore son décapage afin de lui donner une seconde jeunesse.

Cette intervention est nécessaire non seulement pour un rebouchage des fentes, mais aussi pour une uniformisation de la surface. Vous éliminez ainsi les différences de niveau entre les dalles engendrées par la pose. Sachez que le marbre, en tant que pierre, ne nécessite pas de redent pour son installation. Contrairement au carrelage, il faut ajouter à la finesse des joints l’absence de chanfrein au niveau des bords des dalles.

L’utilisation d’une ponceuse est en outre indispensable pour permettre au marbre de retrouver son charme originel avec une finition parfaitement polie dans une variété de situations. Cette méthode de restauration peut ainsi consister à polir une table, une cheminée ou encore un sol en marbre. Cette technique s’emploie par ailleurs pour faire rayonner du marbre d’extérieur ou d’intérieur. On peut donc retenir que le ponçage est une opération d’entretien d’une importance capitale qui permet de conserver au fil des années l’excellent état de la pierre marbrière grâce à l’élimination des saletés superficielles.

Comment poncer du marbre ?

L’astiquage du marbre est une intervention qui se réalise en plusieurs étapes pour un résultat final impeccable. Une préparation de la surface à décaper est ainsi indispensable. Pour ce faire, il faut épousseter toute la surface à astiquer avant de procéder au séchage de celle-ci.

La seconde phase de ce travail consiste en l’application d’un produit polissant. Vous pouvez ainsi choisir du polish spray ou du polish en poudre pour lisser cette pierre afin de lui redonner son étincellement. En utilisant un chiffon doux pour administrer le produit de perfectionnement, vous réduirez au maximum le risque de rayures sur la surface à ajuster.

Pensez à employer une quantité de substances en fonction de la taille de la superficie à polir. Pour réussir à ce niveau, vous devez veiller à ce qu’il ait une parfaite adaptation entre l’aire à décaper et le volume de produits à utiliser.

Une fois l’étendue à traiter a été très bien polie, intervient le passage de la machine. Il est recommandé de débuter cette opération sur une sur un petit espace et à une allure assez faible. En procédant, vous mettez toutes les chances de votre côté d’avoir in fine un rendu plus uniforme. Pour ce faire, n’hésitez pas à vous servir d’une polisseuse dotée de disques abrasifs à grains fins, moyens et gros. Muni de cet appareil, vous effectuez trois passages ininterrompus. En règle générale, ce frottage du marbre se réalise par le biais de mouvements circulaires.

Une quatrième phase dite de cristallisation est nécessaire afin d’assurer à cette pierre son éblouissement naturel. Grâce à une réaction mécanico-chimique créée avec l’usage d’un produit cristallisant, vous obtenez un marbre plus résistant aux chocs et aux égratignures.

Une mono brosse équipée d’une lame en acier doit être également utilisée pendant cette étape pour un effet final irréprochable. Dès lors que votre marbre est parfaitement cristallisé, qu’il soit sur du mobilier ou au sol, passez à son polissage et son lustrage. Lustrer vos surfaces en marbre, c’est réaliser un brossage de celles-ci au moyen d’une meule rotative.

Gardez à l’esprit que la réussite de votre opération de ponçage passe par le respect scrupuleux d’un certain nombre de règles. Ainsi, veillez à toujours vous munir des équipements de protection et sécurité indispensables tels que le masque, les bouchons d’oreilles, les lunettes et les gants anti-vibrations.

Après avoir poncé ce type de matériau, n’oubliez jamais de faire un traitement d’imprégnation ou de cristallisation. Ce travail assure une obturation de la capillarité de la pierre en plus de la préservation de sa beauté tout en rendant celle-ci résistante aux impuretés. Dans le même ordre d’idées, un traitement anti glisse doit être effectué à l’issue du polissage et du lustrage de vos surfaces en marbre.

Quels sont les outils utilisés ?

Un outillage spécifique doit être utilisé pour chaque type de surface en marbre. Une bordureuse fait ainsi partie des ponceuses à privilégier pour lisser des endroits difficilement accessibles tels que les escaliers ou les coins d’une pièce. Misez sur une ponceuse de pierre rotative pour la réalisation de la finition d’un sol en marbre. Lorsqu’elle est équipée d’abrasifs à grains fins, grains moyens et gros grains, elle est particulièrement efficace pour traiter la surface d’une cheminée.

Pour un travail à réaliser au niveau des marches et des angles, une meuleuse ponceuse est un appareil recommandé. Choisissez toujours celle qui est pourvue de disques abrasifs. Si des surfaces importantes en marbre doivent être poncées, il faut employer des ponceuses de grand diamètre. On retrouve dans cette catégorie des machines comme la surfaceuse ou encore la ponceuse à béton.

Quel que soit l’outil choisi, réalisez toujours plusieurs passages en privilégiant l’emploi de grains abrasifs d’une plus grande finesse au fil de l’opération. L’intervention à l’aide d’une surfaceuse peut être renforcée à l’aide d’une ponceuse pierre portative. Par ailleurs, l’application des disques en fibre ou en abrasifs en grain assez fin sur e plateau porte-disques d’une machine comme la surfaceuse, assure un résultat final plus éclatant.

Quelle que soit la nature de votre demande, vous trouverez dans le commerce un appareil adapté pour réussir le ponçage de vos différentes surfaces en marbre. Il vous appartient de faire votre choix en fonction de vos besoins réels. Le type d’usage projeté est par conséquent un critère déterminant lors de l’achat des outils appropriés pour cette opération.

Pourquoi faire appel à un professionnel ?

Bien que simple en apparence, toute intervention sur un matériau tel que le marbre ne demeure pas moins complexe. C’est pourquoi il est judicieux de faire appel à un professionnel de la rénovation pour une prise en charge complète de cette opération d’entretien de cette pierre. Un tel spécialiste dispose de l’expérience et du savoir-faire requis pour assurer un travail de qualité. Grâce à sa maîtrise des différents outils et produits pour le ponçage des sols en marbre, il saura garantir un résultat final impeccable avec un effet plus éblouissant.

L’intérêt de contacter un tel expert réside en outre dans le fait qu’il joue un rôle de conseiller à vos côtés. Ses conseils vous permettent de choisir en parfaite connaissance de cause entre un rendu brillant ou mat. Il est également outillé pour réaliser un diagnostic précieux de vos besoins afin de vous proposer un traitement approprié. Sa solide connaissance de ce matériau et des différents produits de son entretien lui permet d’agir avec la plus grande efficacité.

poncage marbre

Qu’il s’agisse de sols, de cheminée, de murs ou encore de table, le ponçage du marbre sur ces différentes surfaces est un travail méticuleux qui demande une certaine expertise pour sa réalisation. C’est pourquoi, il faut le confier un spécialiste du nettoyage et de la rénovation des revêtements de sol en pierre. Il dispose du savoir-faire et des outils adéquats pour effectuer une intervention permettant non seulement de redonner sa beauté au marbre, mais également de préserver son éclat sur une durée variant de 10 à 20 ans.